Championnat du monde d’endurance : les six heures de Mexico

Endurance 6 heures de mexico

Le championnat du monde d’endurance arrive cette année au Mexique avec les six heures de Mexico. La cinquième manche du WEC 2016 aura lieu du 1er au 3 septembre à Mexico sur le circuit Hermanos Rodriguez.  

L’arrivée du championnat du monde d’endurance au Mexique marque le retour sur scène de ce pays dans cette catégorie et le renouveau de la longue tradition de ce pays avec les courses d’endurance qui remonte aux gloires des frères Rodriguez.

Un circuit de légende rénové

Le circuit “Autodromo Hermanos Rodriguez” du nom de deux frères pilotes automobile mexicains  est un des plus mythiques d’Amérique latine. Il est situé en plein parc de Magdalena Mixhuca Sports City, à l’ouest de Mexico. Il accueille notamment des courses de F1 et les courses d’endurance ne lui sont pas étrangère vu que des épreuves hors championnat y ont déjà été courues.

Du point de vue technique, le circuit est long de 4,4304 km et a 17 virages.

En 2016, le circuit a été rénové en grande partie, il a reçu un nouveau revêtement, un nouvel aménagement des bas-côtés et des virages ont été modifiés, c’est le cas du fameux Peraltada.

Les engagés

La liste des pilotes engagés dans la première course mexicaine comptant pour le championnat du monde d’endurance FIA (WEC), a été publiée et le moins qu’on puisse dire est qu’elle est alléchante et promet des courses à suspense avec des rebondissements qui resteront possibles jusqu’à la fin des six heures.

La course dans la catégorie phare de l’endurance, les LMP1, sera particulièrement intéressante. Les six heures de Mexico se dérouleront un mois après  les 6 Heures du Nürburgring où Porsche s’est illustrée par une nouvelle victoire pour porter son total de points à 164, loin devant le rival direct Audi qui n’a que 129 points. Quant à Toyota, elle reste à la traîne avec un total de 97 points, soit 67 points derrière Porsche et 32 derrière Audi. Le champion du monde en titre Mark Webber, Brendon Hartley et Timo Bernhard feront donc le maximum pour creuser l’écart et sécuriser leur première place mais la nouveauté du circuit (aucun pilote participant n’a encore couru sur le circuit) fera que la course restera ouverte et l’issue dépendra surtout du talent des pilotes.

En LMP2, 10 équipes seront au départ de la course et les leaders du classement Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre et Stéphane Richelmi, avec leur Alpine A460 partiront en favoris. Cette équipe qui a remporté trois des quatre courses précédentes compte poursuivre sur sa lancée, confortée par une bonne avance de 41 points sur leurs poursuivants, l’équipe mexicaine RGR Sport by Morand et sa Ligier JS P2 qui n’épargnera aucun effort pour décrocher une victoire à Mexico qui sera doublement importante pour son caractère symbolique et l’opportunité d’accrocher les leaders et de se rapprocher de la victoire finale.

L’équipe mexicaine devra se méfier des troisièmes du classement, les pilotes Roman Rusinov, Christopher Cumming et René Rast qui se tiendront en embuscade à bord de leur Oreca 05 et tenteront d’accrocher la deuxième place. L’équipe G Drive Racing qui a subi plusieurs frustrations malgré les quatre pole positions qu’ils ont pu réaliser pendant la saison.

Aston Martin, Ferrari, Porsche et Ford se disputeront les premières places dans la catégorie LMGTE Pro. Les spécialistes s’attendent à ce que les Ford et Ferrari soient favorisées par l’altitude du circuit mexicain grâce à leurs moteurs turbocompressés. Les six heures de Mexico départageront probablement les trois premières écuries du classement par équipe. Cinq points séparent les trois premières équipes, avec l’équipe Ford Chip Ganassi Racing, suivie de AF Corse et de l’équipe Aston Martin Racing.

Du côté des LMGTE AM, 6 équipes prendront le départ de la course : Larbre Competition, KCMG, AF Corse, Gulf Racing, Abu Dhabi-Proton Racing et Aston Martin Racing.

Soyez le premier à commenter

Faire une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*