Un nouveau championnat GT4 en 2017

championnat gt4

Après un début du GT Tour 2016 catastrophique, Stéphane Ratel a tendu la main à la FFSA et a proposé une collaboration afin d’éviter la disparition du GT de France. SRO Motorsports Group annonce le lancement d’un tournoi 100 % GT en 2017, une compétition inscrite au tableau de la FIA et qui sera internationale mais centrée sur la France.

Le GT Tour à l’agonie à Nogaro

Lors des coupes de Pâques de Nogaro qui se sont déroulées du 26 au 28 mars, un vrai désastre a été constaté par les organisateurs. Seulement 9 voitures étaient engagées dont 5 GT3 et 4 LMP3, un nombre loin d’être suffisant. L’échec a été tel, avec un si petit nombre de participants que la FFSA a décidé de de poursuivre le GT Tour mais sans GT. Le groupe ORECA en concertation avec la FFSA a décidé d’annuler les courses des championnats de France GT et prototypes de 2016. Les courses annulées sont celles qui restaient à disputer pour le championnat de cette année, à savoir celles de Magny-Cours, le Mans, Imola et Paul Ricard.

Le GT Tour se poursuivra mais sans les GT et selon les étapes, il inclura les disciplines annexes du tour comme le championnat de France de F4, le championnat de France de Supertourisme, la Peugeot RCZ Racing cup, la Renault Clio Cup et la Porsche Carrera Cup France. Des catégories quelque peu attrayantes mais pas aussi populaires que les GT qui étaient la principale attraction lors de ces circuits.

SRO à la rescousse

SRO (Stéphane Ratel Organisation)  était chargée de l’organisation et de la promotion de la Super Série FFSA dont faisait partie l’épreuve majeure qu’est le championnat de France FFSA GT, mais en 2010, la société a perdu l’appel d’offre qui a été remporté par ORECA qui a ainsi lancé le GT Tour en 2011. Mais après l’échec de cette compétition en 2016, SRO tend la main à la FFSA pour proposer une coopération en vue de l’organisation du Championnat de France FFSA GT à partir de 2017.

SRO arrive donc en sauveur pour éviter la disparition de la discipline en organisant un tournoi GT4, puisque les équipes françaises de GT3 roulent surtout à l’international et il est devenu impossible de réunir assez de concurrents pour le GT Tour. Le GT4 prendra la relève et assurera l’avenir du championnat FFSA grâce à la popularité toujours plus grande dont jouit cette catégorie.

Un tournoi international

La formule proposée par SRO a déjà été soumise à la commission du championnat de France des circuits et aux différents partenaires. Elle a été favorablement accueillie par bon nombre de partenaires, il n’y aura donc probablement aucun obstacle à son organisation.Elle est aussi très attendue par les équipes et les spectateurs, car elle permettra à la catégorie GT de prendre pied solidement en France.

Ce nouveau tournoi portera le nom de « Championnat de France FFSA GT« , et sera donc organisé en partenariat avec la fédération française même s’il comportera des étapes à l’étranger. Ça sera aussi un tournoi européen et portera le nom de GT4 European Series Southern Cup, qui viendra en complément de l’autre tournoir européen de GT, le GT4 European Series Northern Cup qui se déroule en plusieurs étapes en Italie, Pays-Bas, Belgique, Autriche, Hongrie et Allemagne.

Le championnat commencera les 16 et 17 avril à Nogaro, puis se tiendra successivement à Pau ( 20 et 21 mai), Dijon (1er et 2 juillet), Magny-Cours (septembre) puis ira à Barcelone fin septembre avant la dernière étape qui se disputera au Castellet à la mi-octobre.

Soyez le premier à commenter

Faire une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*