Victoire de Sébastien Ogier au Rallye d’Allemagne

ogier rallye d'allemagne

Après avoir remporté le Rallye de Suède et celui de Monte-Carlo, Sebastien Ogier est passé par une période de six mois sans aucune victoire jusqu’au Rallye d’Allemagne qui s’est déroulé du 18 au 21 août et où il a pu remonter sur la plus haute marche du podium et confirmer son statut de leader mondial.

Un retour sur l’asphalte salvateur

Cette longue période de disette qu’a subie le champion du monde en titre est due, d’après lui et d’après les spécialistes, aux règles de l’ordre des départs qui font que le leader du championnat parte en premier lors de toutes les épreuves, ce qui défavorise à chaque fois le leader sur les circuits en terre qui constituent la majorité des épreuves WRC.
Sebastien Ogier a dû pendant tous les rallyes précédents balayer la terre au profit de ses concurrents ce qui l’a empêché de remporter une quelconque victoire. Mais avec le Rallye D’Allemagne et le retour sur l’asphalte qui favorise le leader, Ogier a pu laisser exploser son talent et remporter cette victoire longtemps attendue mais prévisible, puisqu’il déclarait quelques jours avant l’épreuve qu’il attend ce Rallye avec plus d’impatience que d’habitude.

Les pneus, clés de la victoire

Tout au long de la course, Ogier s’est montré précis et prudent, il a mis à profit toute sa maîtrise et son expérience pour limiter les dégâts sur les pneus. Ce paramètre pneus est devenu capital au rallye d’Allemagne qui présente des tronçons très abrasifs comme l’étape de Panzerplatte qui comporte des segments de route en ciment et le pilote français de Volkswagen ne s’est pas fait avoir. Il a déclaré que le secret de cette victoire a été de “rouler propre”, de s’éloigner des trottoirs et obstacles susceptibles d’endommager la voiture, surtout les pneus et la suspension. Ogier s’est montré plus efficace, plus précis et plus prudent, sans toutefois renoncer à la vitesse ce qui lui a permis de rester en tête dès la deuxième spéciale et de remporter la victoire avec une avance de 20″3 sur l’Espagnol Dani Sordo et de 20″4 sur le Belge Thierry Neuville

Un nouveau titre mondial à l’horizon

Avec cette victoire, Ogier conforte sa place de leader  du classement général du championnat du monde de Rallye WRC. à quatre rallyes de la fin de la saison, le pilote de 32 ans se retrouve avec un total de 169  points, une avance de 59 points sur son coéquipier de Volkswagen, le norvégien Andreas Mikkelsen et laisse loin derrière ses concurrents directs Neuville et Hayden Paddon qui n’ont que 94 points. C’est dire si les chances d’Ogier de remporter la victoire finale sont grandes. Il peut même espérer un sacre à domicile lors du Rallye de France qui se déroulera en Corse du 30 septembre au 2 octobre.

Les Français Lefebvre et Moreau blessés

Lors des épreuves de samedi, les deux Français de Citroën, le pilote Stéphane Lefebvre et son copilote Gabin Moreau ont subi une grave sortie de route qui les a éliminés de la course.

La sortie de route a eu au 12e kilomètre de la 10e spéciale, la panzerplatte Lang, une spéciale assez délicate avec du ciment et des courbes compliquées. Le binôme occupait la sixième place au classement du rallye avec de bons temps lors de la 8e et 9e spéciales, mais cette sortie de route suite à un virage que le pilote a pris trop serré et qui s’est terminée avec un tonneau a provoqué des blessures graves aux deux Français qui ont dû être évacués par hélicoptère.

La 10e spéciale a dû être annulée pour permettre l’évacuation des blessés et des débris. Le pilote et le copilote risquent de rater la prochaine épreuve qui sera le Rallye de France.

Soyez le premier à commenter

Faire une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*